Football/Dieudonné Minlama se propose de lancer des tournois de détection

En 2015, il avait déjà initié et lancé des activités sportives dans le nord avec le Tournoi les 3AO mais cette fois-ci, il est question de se lancer véritablement dans la détection et la formation.

Malgré ses penchants politiques, Dieudonné Minlama Minto’o reste sportif dans l’âme. En 2015, en lançant des activités sportives lors de sa tournée dans le Woleu-Ntem avec des remises des dons de matériels et autres équipements sportifs ici et là, l’initiative avait été considérée comme électoraliste.

Soucieux de promouvoir toute la jeunesse et à assurer son encadrement, il a expérimenté l’initiative dans l’Estuaire quelques mois après. Mais au terme de cette expérience et des enseignements tirés et au regard de la situation actuelle du football gabonais, le président  de la Convention Nationale de l'Interposition, a décidé de relancer le projet.

« Nous avons dus surseoir ce projet qui me tient à cœur pour quelques raisons techniques. La réflexion a pris un peu de temps mais nous avons décidé de le relancer sous une formule plus élargie», a déclaré Dieudonné Minlama au cours d’un entretien qu’il nous accordé récemment, mais sans véritablement donner la date de la relance de ces tournois.

Cette fois-ci, il ne s’agit donc plus que de la province sienne du Woleu-Ntem mais d’un projet qui se veut progressivement national. « Convaincu que notre pays regorge des talents tant à l’intérieur qu’à Libreville, nous avons décidé de l’étendre à d’autres provinces dès la prochaine édition », a-t-il indiqué, là aussi sans indiqué les provinces déjà ciblées.

Mais la grande innovation annoncée ici est la détection. « Pour nous, il ne s’agit plus de se limiter aux rencontres de football mais nous allons nous pencher à la détection et à la formation de base, et ainsi associer les décideurs sportifs du pays, afin d’avoir un fichier plus fourni des vocations du football dans notre pays », a par la suite révélé Dieudonné Minlama, un peu choqué de voir la façon dont les sélections des petites catégories sont souvent faites au Gabon.

Pour lui, «Notre pays a besoin d’une nouvelle configuration de son football et à notre humble avis cela passe par la formation de la base ».

L’idée étant encore en laboratoire, nous attendons avec impatience sa matérialisation car elle pourra faire école.

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON