Can 2019/Axel Meye : « Contre le Mali ça passe ou ça casse ! »

Appelé à remplacer Pierre Emérick Aubameyang en pointe, l’attaquant gabonais, au courant de la victoire du Burundi au Sud-Soudan, accepte d’être sous pression car cela permet aussi de se surpasser.

« Je pense que le plus important est de se concentrer sur ce qu’on fait. Le score du Burundi nous importe peu mais avec les trois points contre le Mali, ça va nous mettre en bonne position pour aller en coupe d’Afrique.

…On aurait bien voulu être avec Aubameyang absent, mais le coach a convoqué 23 joueurs et chacun peut pallier à l’absence d’un autre joueur. Avec Pierre, on a gagné des matches avec lui on en a perdu aussi. Je pense qu’il n’y a pas péril en la demeure. En tout cas contre le Mali ça passe ou ça casse.

…On a toujours la pression lorsqu’on porte le maillot de l’équipe nationale et même dans nos clubs. Parfois cette pression nous permet de nous surpasser.

…Le public ne viendra pas forcément pour me voir jouer mais pour soutenir toute l’équipe nationale. Je sais qu’ils seront nombreux au stade. Nous avons besoin d’eux pour cette rencontre contre le Mali ».

Par Angelo BEYEME

 

 

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON