Basketball-Zone 4/Les AS de l’Estuaire ratent la compétition ?

Selon la présidente du club, la main tendue au ministère des Sports pour une somme de 8 millions de FCFA et restée sans suite serait la conséquence de cette absence en RDC.

Coup dur pour Les AS de l’Estuaire. Et il y a dix jours, nous lancions l’alerte. Les championnes du Gabon n’iront pas jouer la coupe d’Afrique des clubs champions de la zone 4 dont le coup d’envoi est prévu ce 25 octobre à Kinshasa en RDC. C’est la présidente du club, Emmanuel Oliveira, qui l’a annoncé elle-même au cours d’une rencontre avec la presse ce jeudi soir.

Motif, le club a vu sa demande de soutien au ministère des Sports, à hauteur de 8 millions de FCFA, sans une suite. Ayant bénéficié de la prise en charge des titres de transport du Fonds national pour le développement du sport et ne disposant donc pas de moyens conséquents pour le reste du déplacement, Les AS de L’Estuaire n’iront donc plus en RDC pour la compétition.

«Lorsque nous avons eu notre qualification au mois de mai dernier, nous avons saisi la tutelle via la Fédération, par un dossier complet, afin de nous accompagner dans cette compétition. Nous n’avons reçu aucun retour de leur part malgré nos deux ou trois rencontres. Malgré le retard accusé par le traitement du dossier, le ministère nous a rassuré qu’il allait nous accompagner. Aucun signe jusqu’à ce jeudi, veille du départ de l’équipe masculine, CAS 1987», a indiqué la présidente, visiblement attristée.

«Situation déplorable pour le Gabon qui va payer des pénalités au triple des 8millions de FCFA des frais de participation du club et d’une autre probable sanction», a déploré par la suite Emmanuelle Oliveira, qui n’a pas manqué de remercier le FNDS que le club aurait aussi saisi et qui a accepté de prendre leur transport en charge.

En clair, Les AS perdent la compétition pour une somme de 8millions de FCFA qui sera versée au triple si jamais elles ne se rendent pas en RDC aux titres des pénalités du désistement d’une équipe qui avait déjà confirmé sa participation.

Selon une source digne de foi à la Fédération, Les AS de l’Estuaire ne devraient s’en vouloir ni au ministère encore moins à la Fédération. « Selon les statuts de la Fédération et du ministère, il est clairement dit que lorsqu’un club va en compétition internationale, la tutelle ne prend en charge que les titres de transports. Ce qui a été fait pour les deux clubs qualifiés », a indiqué notre source.

 Une facture de 40 millions pour les deux équipes ayant été déposée au Fonds, ce dernier aurait donc accepté de prendre seulement leur transport en charge, en raison de l’austérité que traverse le pays.

« Ce qu’il faut retenir aussi, c’est que le ministère n’est pas obligé de faire plus comme l’ont demandé Les AS de L’Estuaire, car selon les textes, tout club doit se prendre en charge en termes de frais de participation, d’hébergement et de restauration sur place », a indiqué notre interlocuteur, qui a même demandé la participation du personnelle du club, même si on regrette, comme d’ailleurs la présidente Oliveira, la disette de la Fédération, sans subvention depuis trois ans.

Et si cette journée de vendredi était celle de la dernière chance !

Par Jean-Claude NOUNAMO

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON