Basketball-Election/Les premiers potentiels partants à la course

Tim Rémanda, actuel trésorier de la Fédération, Dorlan Bonango, actuel président de la ligue de l’Estuaire et Willy Asseko, promoteur de la Bac League. Par qui sont-ils soutenus et quelles sont les chances de chacun ?

Dans quelques mois, la fédération gabonaise de basketball aura un nouveau président. Entre des anciens présidents qui veulent revenir aux affaires mais qui restent encore dans l’ombre, et des jeunes loups aux dents longues, les débats seront ouverts.

D’ailleurs selon quelques recoupes d’informations, la victoire risque de se jouer sur un détail. Tous les trois potentiels étant des hommes de terrain, les soutiens risquent d’être aussi un atout ou un échec, surtout au moment où le pays connaît des bouleversements politiques et socio-culturels.

Mais pour le moment et selon nos premières informations, trois noms alimentent déjà les conversations dans la grande famille du basketball gabonais.

Le premier est Tim Rémanda. Président-fondateur de l'Association Basketball de Nzeng-Ayong (N.A.B.A), trésorier du bureau fédéral actuel, cet agent de Comilog est présenté comme le dauphin du président sortant, Léoplod Evah.

Comptable donc de la mandature du président Evah qu’il doit défendre, Tim connaît les failles et maitrise les rouages du basketball gabonais aujourd’hui. Mais on se demande si le fait d’avoir été membre influent du bureau actuel peut le propulser à la tête de la Fégabab.

Le second potentiel candidat est Dorlan Bonango. Actuel président de la ligue de l’Estuaire, ce financier bénéficierait du soutien de la ligue-mère dont les dirigeants des clubs lui auraient déjà même demandé de se présenter.

A la tête de la ligue pendant deux mandats, il a su imprimer des marques au basketball de Libreville grâce à son génie imaginatif en termes de recherche des sponsors et autres mécènes.

Ses méthodes et ses idées ont parfois mis certains dirigeants de l’équipe fédérale actuelle mal à l’aise, mais Dorlan Bonango a généralement réussi ces challenges car fin tacticien. Mais s’il est candidat, certains de ses possibles soutiens pourraient jouer en sa défaveur.

En attendant un éventuel 4ème potentiel candidat, Willy Conrad Asseko est cité comme le 3ème possible partant. Il est détenteur de la marque déposée de la Bac League, véritable et révolutionnaire concept du nouveau basketball au Gabon.

Jeune homme d’affaires, il aurait un assez gros carnet d’adresses dans la plus haute administration politique et économique du pays, cercle des décisions du Gabon et il bénéficierait aussi beaucoup des ligues de l’intérieur. Et c’est fort de ces atouts et de sa discrétion que Willy Asseko est même pressenti comme le prochain président de la Fégabab.

Mais entre les intentions intérieures, le rapprochement à tel ou tel groupe et même la présence sur le terrain, les déclarations de candidature nous édifieront mieux.

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON