Basketball/Géraldine Robert appelle les autorités gabonaises à se ressaisir !

Inquiète face au climat social actuel du pays, la capitaine des Panthères du Gabon version basketball a finalement décidé de rompre son silence.

« En situation d’injustice, le silence devient complicité avec l’oppresseur », a-t-on coutume de dire. Pour éviter cette posture, Géraldine Robert, la capitaine des Panthères du Gabon version basketball a décidé de rompre son silence.

« Ce n’est pas parce qu’on n'en parle pas tous les jours que l’actualité de notre pays ne nous intéresse pas », a-t-elle écrit ce dimanche sur sa page Facebook, revenant essentiellement sur la situation de la Nationale et des inondations à l’intérieur du pays.

« Dans une actualité beaucoup plus sérieuse, depuis plusieurs jours déjà, on se retrouve face à l’impraticabilité de la Route nationale 1 au niveau du PK 80. Un tronçon qui cause problème depuis plusieurs années déjà... J’espère vraiment que les autorités vont rapidement trouver une solution », peut-on lire.

Alors que les réseaux sociaux font défiler des images d’inondations de plusieurs villes au Gabon depuis quelques semaines, l’internationale basketteuse gabonaise appelle l’Etat gabonais et toutes autres personnes de bonne volonté à faire un geste de charité aux récentes victimes des inondations de Ndjolé.

« Penser également aux populations de Ndjolé qui ont été submergées sous les eaux il y a plusieurs jours », a-t-elle écrit.

Mais sur ce dernier cas, le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba a déclaré le 23 novembre dernier sur son compte Twitter, avoir « donné instruction au gouvernement de se rendre sur place pour venir en aide à ces sinistrés pour certains en détresse sociale. Une solution rapide sera trouvée », convaincu que « La situation de nos compatriotes de Ndjolé et Lambaréné du fait d’inondations exceptionnelles est préoccupante ».

Le Premier Ministre s’est rendu sur place immédiatement pour s’enquérir de la situation. Aux dernières nouvelles, le chef du gouvernement est allé remettre à ces populations une aide d’urgence constituée de 1 500 matelas, 1 500 draps, 1 500 moustiquaires, des bons de caisse destinées aux familles recensées et 1 500 bons d’achat alimentaires d’une valeur de 50 000 F CFA chacun.

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON