Basketball/Blevie Meyia Lucchesi : désormais entre le basket et la musique

La Panthère du Gabon de basketball vient de produire son premier opus et certains connaisseurs la surnomme déjà  la « Beyonce nationale ».

La vie fait parfois des choses que le mortel ne peut expliquer. Elle offre souvent et parfois tout à une seule personne. C’est le cas de Blevie Meyia Lucchesi. Elle est belle, elle est instruite, elle joue bien au basketball et aujourd’hui, elle chante bien. Et malgré toutes ces qualités humaines, elle incarne la simplicité.

Depuis donc quelques jours, cette Panthère du Gabon est entrée dans l’univers de la musique gabonaise. Un don qu’elle semblait cacher. « Je ne me retrouve pas dans la musique, on va dire que j'y étais déjà mais j'étais trop timide pour en parler auparavant ou me lancer ».

La timidité vaincue, « l'album est définitivement en cours et je me suis orientée sur l'expression des sentiments comme l'amour dans tous ses états et bien d'autres surprises à venir ».

Dans une chorégraphie à la Vanessa Paradis qui avait aussi la musique assez jeune, cheveux au vent pour exprimer parfois la beauté de la jeunesse à la Beyonce, Bléchie commence cette aventure avec titre évocateur : "Disappear". «On m'a toujours reproché de disparaitre, de ne pas trop donner de mes nouvelles à cause de mes occupations, mes voyages et activités, donc cela m'a inspiré à faire ce titre », expliquera-t-elle, avec son sourire d’ange.

 Laissera-t-elle désormais le basketball alors que le Gabon a encore besoin de ses services pour défendre, un tant soit peu, les couleurs nationales ? La chanteuse ne dit ni oui ni non mais veut laisser l’histoire suivre son cours. « Pour l'instant tout se passe bien entre le basket et la musique mais je laisse l'avenir décider des choses ».

Par Chil MUAKA

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON