Basketball-Woleu Ntem/Pierre Joe Assoumou à la tête de la ligue provinciale

L’élection a eu lieu ce week-end à Oyem par acclamation par les trois délégués votants car candidat unique et il succède à Jean Alphonse Béh Otogo.

La ligue de basketball du Woleu Ntem a un nouveau président, en la personne de Pierre Joe Assoumou Essangui, qui succède ainsi Jean Alphonse Béh Otogo.

Seule candidature retenue par la Commission mise en place par la Fédération, le nouveau président n’a eu aucune difficulté à se faire élire par les trois délégués votants, même si certains autres clubs, à l’instar d’Okoss, Elat Meyong, Oyem BB et Bitam BB ont bien voulu lui donner leurs suffrages.

Le code électoral indiquant que seuls les clubs ayant pris part aux activités de l’année écoulée devaient voter (New Angel et Abunu), les quatre exclus de l’élection ont estimé ne pas être responsables de cette situation qui incombait entièrement au président sortant qui aurait privé le nord de toute activité sportive pendant trois ans.

En remerciant les clubs d’avoir placé leur confiance en sa « modeste personne », le nouveau président a du pain sur la planche. Il entend redynamiser la pratique du basketball dans la province et s’est donné une quinzaine d’axes pour le faire.

Sa première action consiste à convoquer une A.G extraordinaire, étendue à tous les acteurs du ballon orange aux fins d'actualiser les statuts et règlements intérieurs de la ligue, ensuite enregistrer les documents administratifs et juridiques de la ligue et des clubs au ministère de l'Intérieur, relancer, dans les délais raisonnables, le championnat provincial et initier un championnat départemental dans le NTEM à Bitam, une ville à plusieurs établissements scolaires.

Par ailleurs, Pierre Joe Assoumou Essangui entend aussi, entre autres, initier et redynamiser le championnat des petites catégories (minimes, cadets, juniors), créer deux sous-ligues dans les départements du Ntem et de l’Okano, initier les formations des OTM (officiels qui sont sur la table de marque),  des arbitres et entraîneurs avec le concours de la Fédération, mettre en place des animations spécifiques: camps de basket, tournois, nuit de basket, etc…

Et ce n’est pas tout, il compte développer la pratique du basketball féminin en incitant les acteurs à créer des formations féminines dans les trois villes (Oyem, Bitam, Mitzic), acquérir un local devant abriter le siège de la ligue provinciale, réaliser une cartographie et faire l'état des lieux des infrastructures (état des plateaux de basketball) sur toute la province et puis améliorer ou construire progressivement certains grâce aux sponsors et mécènes.

La communication n’étant pas en reste, le nouveau président reste conscient que tout cela ne peut se réaliser sans sponsors et mécènes. « Le bureau compte dynamiser la recherche des sponsors pouvant accompagner la ligue dans ces nombreux chantiers », a-t-il indiqué,  souhaitant « vivement que tous les membres  et sympathisants nous accompagnent dans la mise en place de ce projet ».

Il faut signaler que ce chef de famille est cadre moyen à la BEAC d’Oyem.

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON