Cyclisme/Les cyclistes gabonais menacent de rentrer au pays

Selon nos informations, les conditions ne seraient pas réunies pour une préparation idoine en Afrique du Sud.

Les nouvelles en provenance d’Afrique du Sud ne sont pas bonnes. Partis pour une mise au vert de trois en vue de mieux se préparer pour la prochaine Tropicale Amissa Bongo, les cyclistes gabonais menacent de rentrer au pays.

Selon toute vraisemblance, les conditions ne seraient pas réunies pour une préparation idoine. Non seulement ils ne mangent pas correctement depuis leur arrivée il y a un peu plus d’une semaine mais aussi et surtout, ils ne se sentent pas en sécurité car logés dans une enceinte d’église pentecôtiste.

« La mise au vert ne se passe pas comme on nous a fait croire à Libreville. Nous sommes logés dans une église avec des croix, des bibles et autres livres dans tous les coins des chambres et mal nourris. Et dans ces conditions, nous préférons rentrer à Libreville», nous a déclaré un des cyclistes qui a exigé l’anonymat.

L’année dernière, nous dénoncions les mêmes conditions de préparation de nos cyclistes et cela nous a coûté des inimitiés.  Et tout le monde sait toute la raillerie que cela a valu à nos athlètes.

Jusque-là nous tentons en vain d’entrer en contact avec le président de la Fédération, Maurice Nazaire Embinga, pour en savoir plus. Mais nous serons tous édifiés dans les jours à venir.

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

 

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON