Cyclisme/Vincent Jacquet pour sauver le cyclisme gabonais ?

Accompagné du président de la Fégacy, l’expert UCI a été reçu vendredi dernier par le ministre des Sports afin de lui présenter son projet de relance du cyclisme gabonais.

Parce que le cyclisme au Gabon est l’une des disciplines les plus moribondes et qui aura avalé les plus grosses sommes d’argent au contribuable gabonais, il était temps qu’on pense à un plan de relancer de cette discipline, à défaut de la mettre un peu de côté pour un moment.

Voilà qui justifie la présence au Gabon de Vincent Jacquet, expert UCI, contracté par nos autorités sportives, en vue d’un probable salut de notre cyclisme.

Reçu vendredi dernier par le ministre des Sports, Alain Claude Bilié By Nze, il a décliné les grandes lignes de son plan de relance du cyclisme gabonais.

« Nous avons été sollicités pour une mission d’état des lieux, d’accompagnement et d’approche du cyclisme gabonais », indiqué l’expert UCI, qui entend donc accompagner la Fédération gabonaise de cyclisme (Fégacy) à « mettre en place un projet qui réponde aux attentes du gouvernement ».

L’expert UCI a présenté les trois grands axes qui pourraient aider le cyclisme gabonais à sortir de sa léthargie actuelle. Il s’agit du développement de la pratique du cyclisme dans le territoire gabonais, de l’impulsion des filières de haut niveau, partant de la détection à l’entrainement en passant par la formation et de l’accompagnement de la Fédération gabonaise de cyclisme à se moderniser.

«J’ai gardé le fonds du projet de la Fédération mais il était question de prioriser certaines actions qui me semblaient nécessaires pour la mise en place de cette dynamique sportive et surtout cette dynamique relationnelle avec l’Etat et les services de l’Etat », a-t-il indiqué.

Un document synthétisé des travaux de l’expert avec les cadres de la Fédération a été remis au patron des Sports pour appréciation.

Nous osons espérer que ce n’est pas un document de plus qui va s’ajouter aux autres dans les tiroirs du ministère des Sports car il n’y a pas longtemps, Abraham Olano aurait déjà soumis ce genre de projet à la Fédération et au ministère des Sports mais le projet est resté sans suite jusqu’à ce jour.

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

NEWSLETTER

Souscrire à notre newsletter

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON