Athlétisme/Un jeune Gabonais remporte les 100 et 200m en France

Notre compatriote, Guy Maganga Gorra, a réalisé en même temps son propre record au meeting du Park de Parely de Vénissieux à Lyon en France ce 11 juillet 2018.

Encore un athlète gabonais qui fait parler de lui hors du pays. En effet, notre compatriote, Guy Maganga Gorra, athlète sprinter spécialisé dans les 100/200m a remporté le 11 juillet dernier les courses des 100 et 200m au meeting du Park de Parely de Vénissieux à Lyon en France.

Dans les deux courses, il a battu ses propres records, soit 10,72s sur 100m et 21,35s sur 200m.

Agé aujourd’hui de 24 ans, Guy Maganga a débuté son athlétisme en 2014 à  ZMR Athletic Club, club créé par la sprinteuse Ruddy Zang Minlama. Diplômé en février 2017 à l’Institut des Techniques Avancées de Libreville, il s’est envolé pour la France pour poursuivre ses études.

Aujourd’hui titulaire d’une licence professionnelle, la Panthère du Gabon s’entraine  à Entente Sud Lyonnais (ESL) de Bron à Lyon en France.

Suivi par la Fédération gabonaise d’athlétisme, le Comité olympique et le ministère des Sports, notre jeune, comme le mal de tous les autres athlètes gabonais, s’entraine sur fonds propres.

« J'envoie mes résultats à chaque compétition. Mon seul souhait, c’est juste le soutien parce que les résultats que j'ai actuellement, je les ai avec mes propres fonds. Je ne suis  plus loin du très haut niveau et actuellement, j'ai le niveau élite français. Je demande juste une aide financière pour progresser. Et en ce moment, j'ai déjà un bon coach français», a-t-il révélé.

Ayant déjà ce niveau, le jeune athlète croit fermement donc qu’il peut aller plus loin. Pour lui, « pour passer sous les 10 secondes et les 21 secondes, il y'a beaucoup de choses qui entrent en compte, notamment le travail assidu. Je suis sur une bonne lancée et j'espère juste avoir toutes les ressources pour continuer ma progression ».

Et notre jeune compatriote d’expliquer : « L'athlétisme est un sport très dur. Certaines personnes se disent qu'il suffit juste de courir mais ce n'est pas le cas. Un athlète ce blesse beaucoup et il faut forcément un suivi médical et cela demande forcément des financements car ici rien n'est gratuit ».

Avant de faire un petit coup de gueule. « Le pays veut des médailles mais les médailles ne se gagnent pas avec la bouche ou avec une préparation bâclée ».

Le travail continue certes mais Guy Maganga n’est pas non plus resté insensible vis-à-vis de ses soutiens actuels que sont Rudy Zang Minlama et son coach Djamel qu’il a remercié du fond du cœur.

A noter que notre compatriote est le seul gabonais en ce moment qui court en 10s avec chrono électrique homologué par la Fédération  française d'athlétisme et la Fédération internationale d’athlétisme.

Par Jean-Claude NOUNAMO

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON