Athlétisme/Le Comité de normalisation lance le processus électoral

Collège électoral des ligues et de la fédération, conditions d’éligibilité, ouverture des dépôts des candidatures et assemblées générales électives. Tout cela en moins d’un mois !

Au terme du processus d’identification des clubs et associations d’athlétisme, le Comité de normalisation en rendu public ce lundi 14 septembre 2020, le processus électoral. Celui-ci repose sur la définition du collège électoral des ligues et de la fédération, les conditions d’éligibilité aux deux structures, l’ouverture des dépôts des candidatures et les assemblées générales électives.

S’agissant des collèges électoraux, il faut savoir que sur les 9 ligues annoncées ici et là, seules deux seraient en règles, à savoir la ligue de l’Estuaire avec trois clubs (Club de Génie militaire, Académie Sportive de Nialy et Louis Bigman Athlétique Club) et la du Haut-Ogooué avec trois clubs (Manga Athlétique Club, CES Mamadou Lewou et Lema Athlétique Club).

Le communiqué précise que seuls ces deux ligues et leurs clubs tiendront des assemblées générales électives et seront électeurs pour le président fédéral.

Mais sont aussi électeurs, « tous les athlètes gabonais ayant pris part au moins une fois aux Jeux Olympiques ou aux Championnats du monde d’athlétisme ».

Conditions d’éligibilité

Pour faire acte de candidature à la ligue ou à la Fédération, les textes de loi du processus électoral exige d’être de nationalité gabonaise, être un ancien membre du bureau de la Fédération ou de la ligue ou de la sous-ligue ou être un athlète olympien ou responsable de club ou d’association d’athlétisme, être résidant sur le territoire gabonais au moins trois ans, être un ancien de la Confédération africaine d’athlétisme ou l’une de ses commissions.

Et comme si cela ne suffisait pas, il ne faut pas avoir atteint à l’honorabilité de l’athlétisme et une fenêtre a été ouverte aux candidatures des membres bienfaiteurs de l’athlétisme.

Quant au dossier de candidature, il doit comporter une demande manuscrite portant le poste envisagé, un curriculum vitae, un certificat de nationalité, un extrait de casier judiciaire de moins de trois mois et les frais de candidature qui vont de 30 à 10 000FCFA pour les bureaux des ligues  et de 200 à 500 000FCFA pour les membres du bureau fédéral.

Dépôts des candidatures et date des élections

Selon le communiqué, l’ouverture des dépôts des candidatures pour les deux ligues provinciales et la Fédération est fixée du 17 au 23 septembre 2020, alors que la publication des candidatures retenues aura lieu le 25 septembre en cours.

Quant aux dates des élections, le communiqué précise que les élections des ligues auront lieu simultanément, soit le 30 septembre 2020 tandis que l’élection de la Fédération aura lieu le 10 octobre 2020.

Mais au regard de ce calendrier excessivement court, tout porte à croire que les conditions sont plutôt réunies pour un échec et donc tacitement, une reconduction ou une prolongation du Comité de normalisation. Mais aux frais de qui encore?

Par Jean-Claude NOUNAMO

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON