Marathon d’Oyem/Rodolph Ngodélé (hommes) et Chancia Mafoumbi (dames) victorieux

Le premier, agent des forces de défense au génie militaire est venu de Libreville alors que la jeune fille, élève, est venue de Lambaréné, mais tous deux habitués des courses pédestres.

Après le 10km de Port-Gentil en juin dernier, le tour était à Oyem d'accueillir la toute première édition de cette compétition, appelée sur place Le Marathon d'Oyem, organisée par l’UJPDG (parti au pouvoir).

Pour cette première édition, les courses étaient divisées par tranches d'âge mais avec un mélange entre les amateurs et les semi-professionnels.  C’est ainsi qu’on avait donc le 1km chez les minimes, le 2km chez les cadets, le 5km chez les dames et le 10km chez les hommes.

Dans la catégorie du 1km, c'est Clovis Edou Nzé qui est sorti vainqueur pour cette 1ère édition alors qu’au 2km, c'est Achille Eya qui a terminé en tête, suivi de Jérémy Abessolo et de Nguéma Bibang.

Chez les dames, le sacre de Chancia Manfoumbi Koumba était sans surprise car elle a dominé, sans effort, les autres athlètes. Satisfaite de ce nouveau titre, elle a tout de même déploré la modification de la distance, finalement un peu plus de 5km et du manque de compétitions dans le Moyen-Ogooué.

Elle était secondée par sa jeune coéquipière Raphaëlle Mouanda, qui ont d’ailleurs promis de faire les deux meilleurs podiums, et c'est Marina Maganga, venue de Libreville, qui a fermé la dernière marche du podium.

Chez les hommes, c'est également des habitués des courses sur le plan national qui ont remporté l'étape du 10km, Rodolphe Ngodélé, agent des forces de défense au génie militaire a été plus rapide que Akré Pouta et Kévin Mbela.

Pour cette première édition les organisateurs ont été à la hauteur de l'événement. D’où la satisfaction de l'initiateur de la course, Marius Assoumou Ndong, qui a d'ailleurs remercié le chef de l'Etat et la Première Dame de lui avoir fait confiance en acceptant l'organisation de ce marathon.

« Nous avons lancé un projet et je pense que nous allons tout faire pour organiser chaque année, au mois d'août cette compétition d'athlétisme, Le Marathon d’Oyem », a-t-il déclaré, donnant rendez-vous aux athlètes le premier samedi du mois d'août de l'année 2020 pour la deuxième édition.

Seule grande déception ici, les populations d’Oyem venues nombreuses à la tribune officielle n’ont vu aucun athlète sur le podium des deux grandes courses, d’ailleurs difficiles pour les athlètes en raison du compartiment assez accidenté de la ville d’Oyem.

Par Tyga NDONG

 

 

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON