10km de POG/Entre cri de cœur et coup de gueule de Zaché Nziengui

Malgré sa satisfaction pour les deux podiums de ses filles, le président de la ligue d’athlétisme de l’Ogooué Maritime s’insurge contre la stagnation de la situation de la Fédération et de la récupération de ses athlètes par une entreprise de la place.

La 3ème édition du 10km de Port-Gentil nous a permis de faire la découverte d’un personnage atypique. Zaché Nziengui est le président de la ligue d’athlétisme de l’Ogooué Maritime. Ce passionné du golfe l’est encore plus pour l’athlétisme.

Depuis quelques années, il préside, avec les moyens personnels, aux destinées de la ligue d’athlétisme de l’Ogooué Maritime, qui se porte assez bien. Et pour preuve, elle mène ses activités et prend part à tous les rendez-vous nationaux, sans tenir compte de la situation actuelle de sa Fédération.

Il a en charge un peu plus d’une trentaine d’athlètes et d’un coach qui ont réussi à s’imposer au 10km de Port-Gentil 2019 avec deux podiums (1ère et 3ème) chez les amateurs dames.

« En tant que président de la ligue, nous sommes contents de la prestation de nos enfants car nous avons eu encore deux podiums chez les dames », a déclaré le président Nziengui, visiblement choqué par la situation actuelle de la Fédération gabonaise d’athlétisme.

« Nous, ligues, n’avons pas de moyens pour préparer des champions, pour financer à temps plein un coach et pour donner une meilleure lisibilité du pays à l’extérieur. Tout ce que nous demandons au gouvernement, c’est de réactualiser le problème de la Fédération. Que le gouvernement nous aide à organiser l’Assemblée générale fédérale pour  être dans les normes tant sur le plan national qu’international », a-t-il lancé.

Reconnu aussi pour son tempérament chaud, le président de la ligue de l’Ogooué Maritime n’a pas du tout apprécié de voir ses athlètes courir sous le label de la CNSS.

 « Cette année, j’ai constaté que tous nos meilleurs athlètes ont porté le label de la CNSS. Qu’on nous montre le centre de formation de la CNSS. Nous ne pouvons pas former des athlètes pour que les riches viennent récupérer nos meilleurs fruits », a déclaré Zaché Nziengui, fustigeant même que «Ceux qui sont aujourd’hui les responsables du club de la CNSS ont géré le ministère des Sports hier et n’ont rien fait pour l’athlétisme et les jeunes ».

En invitant le président déchu de la Fédération, Obame Essono, de continuer à travailler, le président de la ligue d’athlétisme de l’Ogooué Maritime croit fermement  que les choses pourront bouger un jour dans l’athlétisme gabonais.

Par Jean-Claude NOUNAMO

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON