Athlétisme-Yaoundé/« Le matériel et les compétitions nous ont fait défaut »

Tels semblent être les enseignements de la première journée de compétition pour nos athlètes au 5ème Meeting Inter Clubs de Yaoundé.

Venus à Yaoundé prendre part à la coupe du Cameroun édition 2019, les athlètes gabonais ont découvert la haute compétition, et surtout mesuré le gap qui existe entre les infrastructures des deux pays.

La première journée de la compétition ne leur pas du été favorable. Néanmoins ils ont enregistré des performances encourageantes vu les problèmes qu'ils rencontrent au quotidien dans la pratique de ce sport au Gabon.

Aux 100m, David Allogho, aligné dans le couloir 2 et arborant le dossard 77 s'est qualifié pour la finale où il a terminé à la 7ème position avec un chronomètre de 11’22.

Dans les 200m, Moye Yenda Moukoula quant à lui, après un faux départ, a bénéficié de l'indulgence du jury qui a fait preuve de tolérance, connaissant les conditions de travail de l'athlète et lui a permis de continuer la compétition.

Au saut en longeur, Eyi Ondo a réalisé une performance de 6,65mètres.

Quant aux autres, c'est ce dimanche matin qu'ils descendront sur le tartan de la cuvette de Mfandéna. Il s'agit notamment du sauteur en hauteur Eyi Ondo qui affrontera le meilleur de cette catégorie en Afrique centrale, Marcel Mayack II, de l’INJS de Yaoundé.

A la fin de cette première journée, nous avons discuté avec ces ambassadeurs de l'athlétisme gabonais qui nous ont dit en substance que les contre-performances enregistrées sont liées au manque de matériel d'entrainement au pays. Beaucoup parmi eux ont découvert les starting-blocs, le tartan et surtout le chronomètre électronique que le Cameroun lui-même vient d'acquérir.

« C'est à ce niveau notamment que la différence s'est faite, sans toutefois oublier que les Camerounais ont beaucoup de compétitions dans leur escarcelle depuis le début de l'année », a déclaré le capitaine de cette équipe gabonaise.

Mais en attendant l'homologation des résultats enregistrés ce samedi, il y a lieu de dire qu'en multipliant ce genre d'expériences, les athlètes gabonais trouveront leurs marques et amélioreront leurs performances.

Par Etienne-Didier ONANA à Yaoundé

www.gabonallsport.info Copyright 2017. R.C.S N° 2014A28001/NIF N° 277799Y – Comptes bancaire LOXIA N° 00165379611. / ECOBANK N° 0010113407054601 .Contacts : +24106057555/+24107302004/E-mail : gabonallsport@gmail.com Libreville-GABON